Risques de cancers colorectaux et MICI

Il est bien connu que les maladies inflammatoires intestinales (MICI) sont un facteur de risque de cancer colorectal. Une très large étude suédoise a inclu 7607 patients atteints de MICI diagnostiqués entre 1954 et 1989, dont 3936 hommes et 3671 femmes. Ces patients ont été suivis et l'incidence de cancers colorectaux (CCR) a été déterminée entre 1960 et 2004. Ce travail a montré que les hommes atteints de MICI avaient un risque de développer un CCR 60% plus élevé que les femmes. Ce risque supplémentaire est détecté à partir de 10 ans d'évolution de la maladie. Par rapport à la population générale le risque de développer un CCR est de 160% chez les hommes atteints de MICI et de 90% chez les femmes.

Cette étude renforce l'intérêt d'un suivi régulier des patients atteints de MICI avec une attention particulière pour les hommes. De plus, elle suggère que les œstrogènes pourraient avoir un effet protecteur pour le cancer colorectal associé aux MICI.

 

Référence :

Söderlund S, Granath F, Broström O, Karlén P, Löfberg R, Ekbom A, Askling J. Inflammatory bowel disease confers a lower risk of colorectal cancer to females than to males. Gastroenterology. 2010 Feb 15. [Epub ahead of print]

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies publicitaires et statistiques.
En savoir plus J'accepte