La cicatrisation de la muqueuse intestinale

Une étude belgo-néerlandaise a étudié le taux de récidive de maladie de Crohn chez des patients aux premiers stades de la maladie, en fonction de la cicatrisation muqueuse. Cette étude prospective réalisée sur 133 patients montre qu'une rémission stable est observée pendant les 4 ans de suivi chez près de 71% des patients présentant une cicatrisation complète après 2 ans de traitement. Ce pourcentage tombait à 27% chez les patients présentant une cicatrisation incomplète. Cette étude suggère que l'objectif de la prise en charge thérapeutique des patients devrait être l'atteinte d'une cicatrisation complète de la muqueuse intestinale, quelque soit l'intensité de la maladie. Ces données sont en faveur d'une stratégie thérapeutique dite de « top-down » c'est-à-dire très « agressive » (dans le bon sens du terme) au début et qui s'allègerait une fois la cicatrisation muqueuse atteinte.

 

Référence : Baert F, Moortgat L, Van Assche G, Caenepeel P, Vergauwe P, Vos MD, Stokkers P, Hommes D, Rutgeerts P, Vermeire S, D'Haens G; BELGIAN INFLAMMATORY BOWEL DISEASE RESEARCH GROUP; NORTH-HOLLAND GUT CLUB. Mucosal Healing Predicts Sustained Clinical Remission in Patients with Early-Stage Crohn's Disease. Gastroenterology. 2009 Oct 8. [Epub ahead of print]

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies publicitaires et statistiques.
En savoir plus J'accepte