Crohn chez les 10-19 ans

L’épidémiologie descriptive est l’étude de l’incidence, (nombre de nouveaux cas par an/105 habitants), de leur prévalence (nombre total de cas/105 habitants à une période donnée), de l’évolution dans le temps de ces deux paramètres et de facteurs démographiques tels que l’âge de survenue de la maladie, le sexe ou les variations ethniques. Une meilleure connaissance de l’épidémiologie descriptive des MICI (Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin), en particulier des différences de prévalence en rapport avec l’âge ou la répartition géographique, peut orienter vers  des pistes étiologiques.

Les premières données d’incidence des MICI en France date de la fin des années 80. La première étude épidémiologique a démarré en 1988 dans le Nord-Ouest de la France : registre EPIMAD qui est actuellement la plus grosse étude mondiale en population général (5 790 526 habitants).

Dans le Nord-ouest, entre 1988 et 2007, l’incidence de la MC a augmenté de 5,2 en 1988-90 à 7,1 en 1997-99 puis s’est stabilisée à 6,7 en 2006-2007 (augmentation de 29%).

Des analyses plus fines ont permis de montrer que cette augmentation est essentiellement due à une explosion des chiffres dans  la tranche d’âge 10-19 ans où l’incidence croit de 79% sur la même période. Des résultats similaires ont été observés en Norvège, Ecosse, Finlande, Suède, Australie et Canada.

Ces résultats vont permettre de focaliser sur cette population, des études d’épidémiologie analytique à la recherche de facteurs de risque.


Références

Aliment Pharmacol Ther 2011 ; 33 : 1133-1142

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies publicitaires et statistiques.
En savoir plus J'accepte