Complications post opératoires dans les MICI de l'enfant

Les complications après chirurgie d'une maladie de Crohn ou d'une rectocolite hémorragique chez l'enfant sont fréquentes, survenant chez 1 enfant sur 2 dans l'année qui suit la chirurgie ; sans association avec la prise de corticoïdes ou d'immunosupresseurs.

Dans une cohorte de maladie inflammatoire chronique de l’intestin diagnostiquée <17 ans, les risques de chirurgie à 6 ans étaient de 37% dans la Maladie de Crohn (MC) (1) et 25% dans la rectocolite hémorragique (RCH) (2). Le but de notre étude était de décrire les complications post-opératoires et leurs facteurs de risque de survenue dans cette population pédiatrique.
Patients et Méthodes: 692 MICI à début pédiatrique ont été diagnostiquées entre 1988 et 2004 dont 153 (128 MC et 25 RCH) avaient été opérés à un âge médian de 16 ans [Q1=14-Q3=17]. Les dossiers cliniques ont été revus pour recenser les complications post-opératoires, leur délai de survenue (précoce <30 jours et tardive ≥30 j) et leur gravité selon la classification de Dindo (3). Les facteurs prédictifs de complications ont été recherchés par un modèle multivarié de Cox et exprimés par leur HR et leur IC à 95%.

Résultats:

Après un suivi médian post chirurgical de 8 ans [3 - 12], 76 patients (50 %) avaient présenté un total de 114 complications post-opératoires; 51 n’avaient présenté qu’une complication et 25 plus d’une complication. Le pourcentage des complications graves (grade Dindo > 2) était similaire dans la MC et la RCH (28 % vs 27 % ; p=0.95). 47 patients (31 %) ont présenté 64 complications précoces incluant 32 (50 %) complications infectieuses. 37 patients (24 %) ont présenté 50 complications tardives dont la majorité était d’ordre mécanique. Deux patients sont décédés 5 et 16 après une iléostomie définitive, l’un d’une défaillance multiviscérale, l’autre d’un probable accident vasculaire cérébral. Le risque de survenue d’une complication post-opératoire était de 31 % (IC 9 5% : 24 - 39) à 6 mois et de 45 % (38 - 54) à 1 an. Pour l’ensemble des MICI, l’analyse multivariée a retrouvé que la RCH était le type de MICI prédictif de complication post-opératoire (HR=2,2 ; 1,3 - 3,9). Dans la MC, l’âge au diagnostic <14 ans et dans la RCH, un délai <15 mois entre le diagnostic et la colectomie étaient prédictifs de complications post opératoires. La corticothérapie systémique et les Immunosupresseurs (IS) dans les 3 mois avant la chirurgie n’étaient pas associés au risque de complications post-opératoires.

 

Conclusions:

 Dans cette cohorte en population générale, la moitié des patients opérés de MICI à l’âge pédiatrique a présenté une complication post-opératoire. Alors que la fréquence des complications graves était similaire dans les 2 MICI, la RCH était la MICI la plus à risque de complication post-opératoire. La corticothérapie systémique et les IS dans les 3 mois avant la chirurgie n’étaient pas associés au risque de complications post-opératoires.

 

(1) Vernier-Massouille et al. Gastroenterology 2008
(2) Gower-Rousseau et al. Am J Gastroenterol 2009
(3) Dindo et al. Ann Surg 2004

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies publicitaires et statistiques.
En savoir plus J'accepte