Interview de Christopher Exley dit « Monsieur Aluminium »

Chris exley"L'aluminium est partout. Avion, voiture, habitat, emballages, alimentation, cosmétique, produits pharmaceutiques, etc. Ce matériau léger, résistant et recyclable connait un progrès fulgurant depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Sa production annuelle a dépassé les 40 millions de tonnes à la fin de la dernière décennie et on prévoit un doublement d'ici 2030. Il est essentiel que nous levions le sujet de l'écotoxicité de l'aluminium et de son rôle dans les maladies humaines et notamment celles du système nerveux central dont la maladie d'Alzheimer. Il est évident que nous sommes confrontés quotidiennement à l'aluminium dans des domaines où son innocuité n'a jamais été testée et encore moins démontrée comme la vaccination, l'immunothérapie et les cosmétiques...

Nous sommes indiscutablement dans l'âge de l'aluminium

Parce qu'il est utilisé dans des myriades d'applications, l'aluminium fait complètement partie de notre vie quotidienne. Il est important qu'il ne soit pas seulement efficace mais également sur. Il est impératif que nous en comprenions sa biodisponibilité, ses réactions avec la biochimie et surtout son impact sur la physiologie humaine. Ce n'est qu'alors que nous pourrons être sûr de continuer à vivre dans l'âge de l'aluminium et continuer à l'utiliser non seulement de manière effective mais également en toute sécurité.

Bien que la preuve définitive que l'aluminium soit la cause de maladie humaine reste insaisissable nous pouvons maintenant être absolument sûrs que l'aluminium jour un rôle dans le développement de maladies chroniques.

Le travail de mon équipe de recherche a confirmé que l'aluminium peut contribuer à la maladie d'Alzheimer, des données préliminaires présentées lors de ce congrès ont montré que pour les deux formes génétiques et sporadiques de cette maladie, les symptômes étaient plus intenses lorsque les taux d'aluminium stockés dans le cerveau étaient importants.

Plusieurs situations pathologiques sont fortement suspectées d'être en partie secondaires à une surcharge en aluminium : la Myofasciite à macrophages induite par des dépôts d'aluminium secondaires à des vaccinations, des problèmes neurologiques (Démence /Encéphalopathies à Aluminium secondaires à des dialyses, Autisme), Cancer du sein, Maladies intestinales : Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) – Syndrome de l'intestin irritable communément appelé colopathie fonctionnelle...

Il est très important de mieux connaître les portes d'entrée de l'aluminium dans le corps humain, où et comment il se stocke et quels en sont les effets sur notre santé. Nous n'avons pas besoin d'aluminium dans notre corps et pourtant, nous le stockons dans notre cerveau, les os, les intestins... Il y a du travail pour comprendre comment éliminer ce métal, alors il ne faut pas attendre !

Je suis également fasciné par la silice, qui est le deuxième élément le plus important de la croute terrestre et qui a un rôle crucial par sa capacité à éliminer l'aluminium du milieu biologique.

En conclusion, je dirai que Lille est une très belle ville et très positive. Ce fût un très bon meeting avec de nombreuses discutions intéressantes. L'organisation était vraiment très bien et j'ai été très heureux de rencontrer l'équipe DigestScience."

Christopher Exley
Professeur à l'Université de Keele (GB) en chimie Bioinorganique
Directeur Scientifique du Keele Meeting sur l'aluminium

En savoir plus sur le Keele meeting on aluminium 2015

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies publicitaires et statistiques.
En savoir plus J'accepte